Accueil

Tir de fusée Soyouz à Baïkonour en octobre 2018 

éclipse totale Chili & Argentine 2019

éclipse annulaire Sultanat d'Oman 2019

éclipse totale Chili & Argentine 2020

Express Côtier Norvège

Laponie en groupe

Laponie en individuel

Islande en groupe

 

 

Remerciement Fred Espenak pour la carte de prédiction du tracé de l’éclipse

- Cliquez sur les cartes pour les agrandir - 

Les pré-réservations sont ouvertes.

- Nous demander le formulaire de pré-réservation -

 

ECARGBUS: Programme accompagné en autobus en Argentine avec observation de l'éclipse d’une durée totale de l'ordre de 2m 30s au nord de San Juan en Argentine, dans les environs de la ville de Bella Vista qui est situé à une altitude de 1900 m et qui offre un climat et une géographie comparable à la « Vallée de la mort » située en Californie. 

L’hiver est la saison sèche avec peu de précipitations. Le climat de Bella Vista est l’un des plus sec en Argentine et c’est aussi l'une des régions les plus ensoleillées du pays, ce qui fait de Bella Vista l’un des meilleurs spots d’observation pour cette éclipse. 

Vous découvrirez également la province du Salta située au Nord Ouest de l'Argentine, offrant un climat et des paysages et qui n'ont rien à envier à la région Chilienne de l'Atacama. 

Dates du voyage: 15 jours de samedi 22 juin au samedi 06 juillet 2019

 

Les temps forts de votre voyage :

- L'éclipse totale de Soleil au cœur des pampas désertiques

- Les parcs nationaux de Talampaya et Ishigualasto et leurs traces de dinosaures classés au patrimoine de l'UNESCO http://whc.unesco.org/fr/list/966 

- Les spectaculaires "quebrada" du Nord-Ouest argentin dont la Quebrada de Humahuaca http://whc.unesco.org/fr/list/1116 

- L'immense désert de sel de Salinas Grandes

- Visite de ruines pré-incas

- Les célèbres vignobles de Cafayate et Mendoza

 

 

JOUR 1 : samedi 22 juin 2019 - PARIS - BUENOS AIRES

Vols internationaux à destination de l’Argentine.

Nuit à bord de l’avion.

JOUR 2 : dimanche 23 juin 2019 - BUENOS AIRES

Arrivée à Buenos Aires en début de journée. Accueil par un chauffeur à l’aéroport international Ezeiza et, après avoir récupéré vos bagages, transfert privé à l'hôtel en centre-ville.

Ensuite, vous allez découvrir les plus beaux quartiers de Buenos Aires au cours d'un city-tour de 3h. Vous commencerez par la visite du cimetière de la Recoleta où reposent de nombreuses célébrités, écrivains et hommes politiques. La plus connue et la plus vénérée encore à ce jour est la tombe d’Evita Peron, légendaire femme du président Peron. Puis, vous vous rendrez au quartier de San Telmo, quartier des antiquaires. Vous emprunterez l’Avenue 9 de Julio, la plus large du monde, dominée par l’obélisque, symbole de Buenos Aires. Vous passerez devant le Teatro Colon, l’un des joyaux de l’architecture argentine. Vous arriverez ensuite sur la « célèbre » place centrale ou « Plaza de Mayo » abritant les édifices tels que la « Casa Rosada » ou « Casa del Gobierno », el Cabildo et la cathédrale. Vous terminerez votre visite par le pittoresque quartier de la Boca et, plus précisément la ruelle « El Caminito » lieu de rencontres entre les artistes peintres, les danseurs de tango et les chanteurs.

Déjeuner en cours de visite. 

Dîner au restaurant. 

Nuit à l'hôtel

JOUR 3 : lundi 24 juin 2019 - BUENOS AIRES - SALTA

En temps utile ce matin, transfert privé à l’aéroport domestique Newberry en centre-ville.

Vol vers Salta (env. 2h de vol), dans le nord-ouest de l’Argentine. Vous survolez les pampas argentines avant d’atteindre Salta, nichée à 1200m d’altitude au pied des Andes.

A votre arrivée, accueil par votre guide francophone et transfert à l’hôtel en centre-ville.

Salta est une ville animée connue comme la "capitale du Nord-Ouest Argentin (NOA)". Elle est nichée dans la vallée de Lerma, à 1187 mètres au-dessus du niveau de la mer et offre donc de magnifiques vues sur les montagnes andines voisines. Les habitants Aymaran avaient à l'origine appelée la ville "Sagta" qui signifie "la belle". Et c'est vrai, la ville est très belle et tout a été fait pour conserver son aspect colonial avec sa place d'arme, ses rues pavées, ses parcs, ses édifices à arcades... De nombreux restaurants permettent d'y découvrir la délicieuse gastronomie locale.

L'après-midi est consacrée à la visite de la ville de Salta. Vous découvrirez sa cathédrale, sa place d'arme ainsi que son téléphérique menant au point de vue du Cerro San Bernardo .

Montée en téléphérique au Cerro San Bernardo et possibilité de redescendre à pied ou en bus.

Déjeuner en cours de visite. 

Dîner dans un restaurant typique du très animé centre de Salta. 

Nuit à l'hôtel

JOUR 4 : mardi 25 juin 2019 - SALTA - VALLE D'HUMAHUACA - PURMAMARCA

Ce matin, vous prenez la direction du nord et de la célèbre vallée d’Humahuaca, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. La végétation, d’abord dense et subtropicale aux abords de Salta, laisse rapidement la place à une vallée aride aux couleurs étonnantes.

Votre premier arrêt sera effectué au village de Tilcara surplombé par le site pré-inca de Pucara.

Découvert il y a 100 ans, le Pucara de Tilcara est une forteresse de 900 ans, construite par les Tilcaras dans un endroit stratégique de la Quebrada de Humahuaca, sur un petit promontoire à environ 100 mètres au-dessus de la vallée du Rio Grande (le site est lui à 2.450 mètres au-dessus du niveau de la mer). L'endroit est idéal pour se défendre, car la forteresse bénéficie d'une part de la protection de la pente escarpée jusqu'au Rio Grande et d'autre part des versants de la montagne. D'anciens quartier d'habitation, ainsi que des basse-cours, un cimetière et un site pour les cérémonies sacrées ont été excavés et archéologiquement identifiés. Le site a été restauré dans au début des années 2000.

Déjeuner au restaurant à Tilcara.

Vous bénéficiez d'un peu de temps libre dans les rues de Tilcara avant de rejoindre Humahuaca, autre village de la vallée éponyme, situé non loin de la frontière bolivienne. Puis, vous rebroussez chemin pour redescendre plein sud jusqu’à Purmamarca, dernier village sur la route inter-andine qui mène au Chili par-delà un col à 4700m !

Randonnée à la Montagne aux 7 couleurs qui toise Purmamarca.

Cette curiosité géologique, dont les tonalités ocre et pastel se détachent sur le ciel bleu, a été formée par l’empilement de sédiments marins, lacustres et fluviatiles. Excavés par l'érosion puis surélevés et torsadés par des mouvements tectoniques, l'ensemble forme désormais des vagues de couches de couleurs différentes, pictées de quelques buissons verdâtres. L'ensemble est ainsi très photogénique!

Dîner au restaurant. 

Nuit à l'hôtel

JOUR 5 : mercredi 26 juin 2019 - PURMAMARCA - SALINAS GRANDES - SAN ANTONIO LOS COBRES - SALTA

Une belle et grande journée andine vous attend aujourd’hui ! Vous allez tout d’abord prendre la direction de l’altiplano andin, appelé « Puna » en Argentine. Une spectaculaire route en lacets, la Cuesta de Lipan, vous fait passer de 2200 à 3500 m d’altitude.

A votre arrivée sur l’altiplano, c’est un spectacle étincelant qui s’offre à vous : les Salinas Grandes.

Salinas Grandes est un salar, c'est à dire une étendue, immense (12 000 hectares), de sédiments salins. L'origine du salar est due au retrait d'un lac immense par évaporation. Ses sédiments issus du lessivage des volcans alentour sont composés de chlorures de sodium, de potassium, de nitrates et autre borate. Ce sont ces sels qui composent aujourd'hui le salar, sels qui sont exploités et comestibles, après traitement et ajout d'iode. Le blanc immaculé de ce désert de sel vous laissera sans voix. Sa platitude tranche avec les reliefs des sommets andins. De magnifiques figures de dessiccation se dessinent à sa surface, formant des polygones à la géométrie quasi parfaite.

Continuation de votre route jusqu'à San Antonio de Los Cobres, ville minière d'altitude.

Déjeuner au restaurant à San Antonio.

A quelques encablures, vous rejoignez le célèbre Viaduc de la Polvorilla.

Le viaduc de la Polvorilla a été construit sur le tronçon terminal de la célèbre voie du Train des Nuages qui conduisait de Salta jusqu'aux mines d'altitude. Le viaduc, construit de 1930 à 1932, est situé à 4 200 mètres d'altitude ce qui en fait le plus haut du monde. C'est une structure d'acier de 224 mètres de long ; sa hauteur maximale au-dessus du sol est de 63 mètres et son poids de 1 590 tonnes.

Vous allez désormais redescendre à une altitude plus raisonnable en reprenant la route en direction de Salta. Pendant les quelques 3000m de dénivelé négatif qui vous séparent de Salta, vous traversez la spectaculaire Quebrada del Toro, une profonde vallée aux couleurs étonnantes dans laquelle la route et le chemin de fer des Nuages se croisent à plusieurs reprises. Arrivée en fin de journée à Salta et installation à l'hôtel.

Dîner au restaurant.

Nuit à l'hôtel

JOUR 6 : jeudi 27 juin 2019 - SALTA - PARC LOS CARDONES - CACHI

Ce matin, avec votre guide, vous allez découvrir le magnifique musée d'archéologie de haute montagne de Salta (MAAM) qui présente notamment des momies d'enfants retrouvées à plus de 6700m d'altitude ! Puis, en fonction du temps disponible, vous ferez un détour par le musée Historica del Norte.

Déjeuner au restaurant à Salta.

En début d'après-midi, départ pour la localité de Cachi et le magnifique parc de Los Cardones. Avant d'atteindre le parc, vous passerez le col de Piedra del Molino (3348 m) d'où l'on jouit d'un superbe panorama sur la quebrada del Escoipe et la Cuesta del Obispo.

Une route longiligne traverse l'aride vallée de Tin Tin dominée par le Cerro Negro (5 226 m): voici le parc national los Cardones, qui doit son nom aux grands cactus (cardón) hérissant le paysage jusqu'à Cachi. En toile de fond, le Nevado de Cachi dresse sa cime enneigée de 6380m d'altitude.

Arrivés à Cachi (2240 m), installation à l'hôtel puis visite de ce charmant petit village au style colonial : église San José (XVIIIème) et musée archéologique (céramiques de la culture Santa Maria).

Dîner au restaurant.

Nuit à l'hôtel

JOUR 7 : vendredi 28 juin 2019 - CACHI - CAFAYATE

Vous allez empruntez aujourd'hui la mythique route 40 en direction de Cafayate avec environ 140 km de piste

Depuis la Bolivie, la Ruta 40 descend jusqu'en Patagonie au bord du détroit de Magellan. Vous vous arrêterez aux villages de Seclantas (tisserands traditionnels) et Molinos (église coloniale de 1659). Puis vous traverserez l'étonnante Quebrada de las Flechas.

La Quebrada de la Flechas, si elle n'est pas la plus connue des "quebradas" de la région de Salta, est probablement l'une des plus spectaculaires. Quasiment complètement désertique, elle offre des reliefs érosifs uniques, en forme de flèches pointées vers le ciel. Ce paysage est le résultat de l'action du vent sur des dépôts d'un ancien fleuve. La piste traverse en zig-zag cette étonnante forêt de roches.

Arrivée à Cafayate, capitale des vins d'altitude du Nord argentin. C'est là que l'on trouve notamment le fameux cépage Torrontés.

Déjeuner au restaurant à Cafayate et visite d'un vignoble local et de sa cave.

Les vignobles de Cafayate sont réputés (en Argentine et au-delà) pour leur qualité gustative unique, qui tient notamment à l'altitude à laquelle ils se situent (entre 1000 et 3000 mètres) ainsi qu'à un microclimat particulier. Tandis que l’été, les températures frôlent les 35 degrés, les nuits se rafraîchissent rapidement dès le soleil couché. Pouvant atteindre une amplitude de 20 degrés entre jour et nuit, les grappes profitent des vertus d’une forte concentration en sucre (donc en alcool) tout en profitant de l’acidité et des tanins dopés par les nuits fraîches d’altitude.

Fin de journée libre pour déambuler dans le centre de Cafayate avant le dîner.

Dîner au restaurant.

Nuit à l'hôtel

JOUR 8 : samedi 29 juin 2019 - CAFAYATE - BELEN - FIAMBALA

Votre route se poursuit toujours plus au sud, sur la route 40. Vous allez rejoindre le fameux site précolombien de Quilmes, construit sur les pentes orientales de la cordillère andine.

Quilmes est probablement le site archéologique le plus spectaculaire d'Argentine. Fondée au 11ème siècle par la communauté indienne Quilmes, venue du Chili, la ville est devenue prospère, les indiens développant système d'irrigation, agriculture diversifiée sur de grandes superficies et élevage. Deux forts, au sommet de la cité, gardaient un œil sur la vallée et ni les incas ni les premiers conquistadores ne purent les déloger. C'est seulement en l'an 1667 que les espagnols finirent par vaincre et déporter les survivants des Quilmes dans les pampas proches de Buenos Aires. Il ne reste aujourd'hui que très peu de descendants des Quilmes et ils habitent encore dans la région !

Continuation de votre route vers le sud et la localité de Belen.

Déjeuner au restaurant à Hualfin ou Belen.

Poursuite de la route en direction de Fiambala, petite ville connue pour avoir été plusieurs une étape du "Dakar". Mais elle est aussi réputée pour ses belles sources chaudes au cœur de la montagne qui la surplombe. Après avoir déposé vos affaires à l'hôtel et vous être équipé d'une serviette et d'un maillot de bain, c'est justement aux sources chaudes que vous allez finir votre journée par un instant détente bien méritée !

Perchées à 15 kilomètres du village du même nom, sur le versant d’un haut sommet, les thermes de Fiambalá sont connus de tous dans la région. Les quatorze bassins en pierre constituant l’endroit sont disposés en escaliers afin que l’eau sortant à plus de 60 degrés se rafraichisse le long de son chemin jusqu’à atteindre le dernier bassin. En effet, dans ce dernier la température avoisine les 25 degrés. Par ailleurs, ces thermes sont recommandés pour les personnes ayant des rhumatismes, de l’ostéoporose ou encore des allergies et infections respiratoires. Ses eaux sont chargées en sulfate, bicarbonate, alcaline et aussi à plus faible dose en chlorure de sodium. Les bassins sont également entourés par une dense végétation inattendue au milieu de ces montagnes arides.

Dîner au restaurant.

Nuit à l'hôtel

JOUR 9 : dimanche 30 juin 2019 - FIAMBALA - VILLA UNION

Départ pour rejoindre Chilecito, situé au pied du massif de Famatina.

Chilecito est connu au niveau national dû à son centre minier important. Son nom «Chilecito» signifie « petit Chili » et provient du nombre important de chiliens arrivants à la fin du XIX siècle pour travailler dans les mines. La visite du « cablecarril » (téléphérique) construit en 1903 est vraiment passionnante et instructive. Ce téléphérique est une des plus grandes œuvres d'ingénierie de l'époque, il fait 36 km de long pour arriver à plus de 4600 m d'altitude. Le voyage durait à peu près 4 heures jusqu'à la mine !

Déjeuner en cours de route (restaurant ou pique-nique).

En route, nous traversons des paysages érodés et grandioses, 119 km de piste en empruntant la cuesta de Miranda, un chemin de montagne construit entre 1918 et 1928. Ses virages sinueux nous offrent des points de vue sur les vallées roses. Le point culminant se situe à 2020 m d'altitude où vous pourrez vous arrêter pour contempler ces étendues vierges. Nous arrivons en fin de journée à l'étape du soir, Villa Unión.

Dîner au restaurant.

Nuit à l'hôtel

JOUR 10 : lundi 01 juillet 2019 - VILLA UNION - PARC TALAMPAYA - VILLA UNION

Départ pour rejoindre le magnifique Parc de Talampaya situé à 80 kilomètres par une route en bon état.

Le parc de Talampaya a une superficie de 215 000 hectares, et fut créé en 1975 pour sauvegarder les vestiges archéologiques et paléontologiques présents dans un environnement de toute beauté. Le canyon du fleuve de Talampaya, avec ses parois gigantesques qui abritent dans leur partie sommitale des nids de condor, compte parmi les merveilles naturelles de l'Argentine. Des renards gris ou des viscaches australes se cachent derrière les caroubiers centenaires et les arums.

Vous partez pour un tour de 3 heures environ opéré par le Parc National, il est donc impossible de circuler avec votre véhicule.

Retour à Villa Union en fin de journée.

Dîner au restaurant.

Nuit à l'hôtel

JOUR 11 : mardi 02 juillet 2019 - VILLA UNION - ÉCLIPSE DE SOLEIL - VILLA UNION

Départ pour le site d'observation de l'éclipse. La ligne de centralité se situe à environ 3h20 heures de route et 230 km si vous souhaitez rejoindre le secteur de Bella Vista. Si vous souhaitez vous rendre dans le secteur de Tucunuco il vous faudra 2h30 de route et 210 km (route 40).

Retour en soirée à Villa Union.

Déjeuner en cours de route.

Dîner au restaurant.

Nuit à l'hôtel

JOUR 12 : mercredi 03 juillet 2019 - VILLA UNION - PARC ISHIGUALASTO - SAN AGUSTIN VALLE FERTIL

Départ pour rejoindre le Parc d'Ischigualasto plus connu sous le nom de Valle de la Lune.

Il y a deux cent vingt-cinq millions d'années, la vallée de la lune ou parc d'Ishigualasto était un paradis de fougères gigantesques, habité par des vertébrés colossaux. Inertes sous un ciel bleu, des sculptures naturelles : le champignon, le sous-marin ou le sphinx, et des traces de reptiles font partie des multiples trésors enfermés dans cette région. Ce parc de 60 000 hectares est l'une des seules zones de la planète où sont représentées toutes les étapes de l'ère triasique (entre 248 et 206 millions d'années). C'est pourquoi il fut déclaré par l'UNESCO en l'an 2000, Patrimoine Naturel de l'Humanité.

Visite du site pendant 3h environ et du petit musée qui expose des reconstitutions des dinosaures ayant habité cette zone. Le tour de la vallée de la lune est obligatoirement accompagné d'un guide officiel du parc mais dans votre véhicule.

Déjeuner pique-nique au coeur du  parc

Dans l'après midi, route pour votre logement à San Agustin Valle Fertil.

Nuit à l'hôtel.

JOUR 13 : jeudi 04 juillet 2019 - SAN AGUSTIN VALLE FERTIL - MENDOZA - BUENOS AIRES

Départ de San Agustin Valle Fertil en début de journée et route vers le sud et la ville de Mendoza. Comptez environ 5 heures de route et 390 km.

Déjeuner au restaurant en cours de route.

Arrivée à l'aéroport de Mendoza et départ de votre guide. Envol à destination de Buenos Aires.

A votre arrivée dans la capitale argentine, réception par votre guide local et transfert à l'hôtel en centre-ville. En temps utile, départ pour une soirée spectacle dîner-tango.

L'histoire du Tango c'est aussi celle de la naissance de Buenos Aires. A la fin du siècle dernier, de nombreux migrants (surtout des hommes seuls, ayant laissé leur famille au pays) arrivent de toute l'Europe pour aller vivre dans les quartiers pauvres de la périphérie de Buenos Aires. C'est dans cette atmosphère de solitude, de difficulté à communiquer, de mal de vivre que naît le Tango. Il se dansait entre hommes dans les "bordels" de Buenos Aires. C'était le symbole de la force virile, du désir sexuel et de la nostalgie... C'est désormais une danse de couple, langoureuse qui fait le bonheur des "portenos", les habitants de Buenos Aires.

Nuit à l'hôtel

JOUR 14 : vendredi 05 juillet 2019 - BUENOS AIRES - En Vol

Temps libre jusqu’au transfert à l'aéroport international Ezeiza et enregistrement sur votre vol international de retour vers l'Europe. Nuit à bord de l'avion.

Nuit dans l'avion

JOUR 15 : samedi 06 juillet 2019 - PARIS

Arrivée en France dans la journée.

 

 

ECARGAUT: Circuit autotour en liberté en Argentine avec observation de l'éclipse d’une durée totale de l'ordre de 2m 30s au nord de San Juan en Argentine, dans les environs de la ville de Bella Vista qui est situé à une altitude de 1900 m et qui offre un climat et une géographie comparable à la « Vallée de la mort » située en Californie. 

L’hiver est la saison sèche avec peu de précipitations. Le climat de Bella Vista est l’un des plus sec en Argentine et c’est aussi l'une des régions les plus ensoleillées du pays, ce qui fait de Bella Vista l’un des meilleurs spots d’observation pour cette éclipse. 

Vous découvrirez également la province du Salta située au Nord Ouest de l'Argentine, offrant un climat et des paysages et qui n'ont rien à envier à la région Chilienne de l'Atacama. 

Dates du voyage: 15 jours de vendredi 21 juin au vendredi 05 juillet 2019

JOUR 1 : vendredi 21 juin 2019 - PARIS - BUENOS AIRES

Vols internationaux à destination de l’Argentine.

Nuit à bord de l’avion.

JOUR 2 : samedi 22 juin 2019 - BUENOS AIRES

Arrivée à Buenos Aires en début de journée. Accueil par votre chauffeur local hispanophone à l’aéroport international Ezeiza et, après avoir récupéré vos bagages, transfert privé à l'hôtel en centre-ville.

Reste de la journée libre pour découvrir les plus beaux quartiers de Buenos Aires.

Itinéraire conseillé : Commencez par la visite du cimetière de la Recoleta où reposent de nombreuses célébrités, écrivains et hommes politiques. La plus connue et la plus vénérée encore à ce jour est la tombe d’Evita Peron, légendaire femme du président Peron. Puis, vous vous rendrez au quartier de San Telmo, quartier des antiquaires. Vous emprunterez l’Avenue 9 de Julio, la plus large du monde, dominée par l’obélisque, symbole de Buenos Aires. Vous passerez devant le Teatro Colon, l’un des joyaux de l’architecture argentine.

Vous arriverez ensuite sur la « célèbre » place centrale ou « Plaza de Mayo » abritant les édifices tels que la « Casa Rosada » ou « Casa del Gobierno », el Cabildo et la cathédrale. Vous terminerez votre visite par le pittoresque quartier de la Boca et, plus précisément la ruelle « El Caminito » lieu de rencontres entre les artistes peintres, les danseurs de tango et les chanteurs.

EN OPTION : city-tour guidé de Buenos Aires avec guide privé francophone (4h environ).

Nuit à hôtel

JOUR 3 : dimanche 23 juin 2019 - BUENOS AIRES - SALTA

En temps utile ce matin, transfert privé à l’aéroport domestique Newberry en centre-ville.

Vol vers Salta (env. 2h de vol), dans le nord-ouest de l’Argentine. Vous survolez les pampas argentines avant d’atteindre Salta, nichée à 1200m d’altitude au pied des Andes.

A votre arrivée à Salta, rendez-vous au comptoir de location de véhicules de l'aéroport.

Une fois la prise en charge de votre véhicule, route en direction de votre hôtel.

L'après-midi est consacrée à la visite libre de la ville de Salta. Vous découvrirez sa cathédrale, sa place d'arme ainsi que son téléphérique menant au point de vue du Cerro San Bernardo .

Possibilité de monter (non inclus) en téléphérique au Cerro San Bernardo.

Salta est une ville animée connue comme la "capitale du Nord-Ouest Argentin (NOA)". Elle est nichée dans la vallée de Lerma, à 1187 mètres au-dessus du niveau de la mer et offre donc de magnifiques vues sur les montagnes andines voisines. Les habitants Aymaran avaient à l'origine appelée la ville "Sagta" qui signifie "la belle". Et c'est vrai, la ville est très belle et tout a été fait pour conserver son aspect colonial avec sa place d'arme, ses rues pavées, ses parcs, ses édifices à arcades... De nombreux restaurants permettent d'y découvrir la délicieuse gastronomie locale.

Nuit à l’hôtel

JOUR 4 : lundi 24 juin 2019 - SALTA – TILCARA - VALLE D'HUMAHUACA – PURMAMARCA (320 km/04h40)

Ce matin, vous prenez la direction du nord et de la célèbre vallée d’Humahuaca, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. La végétation, d’abord dense et subtropicale aux abords de Salta, laisse rapidement la place à une vallée aride aux couleurs étonnantes.

Arrêtez-vous au village de Tilcara (205 km/3h00) surplombé par le site pré-inca de Pucara.

Découvert il y a 100 ans, le Pucara de Tilcara est une forteresse de 900 ans, construite par les Tilcaras dans un endroit stratégique de la Quebrada de Humahuaca, sur un petit promontoire à environ 100 mètres au-dessus de la vallée du Rio Grande (le site est lui à 2.450 mètres au-dessus du niveau de la mer). L'endroit est idéal pour se défendre, car la forteresse bénéficie d'une part de la protection de la pente escarpée jusqu'au Rio Grande et d'autre part des versants de la montagne. D'anciens quartier d'habitation, ainsi que des basse-cours, un cimetière et un site pour les cérémonies sacrées ont été excavés et archéologiquement identifiés. Le site a été restauré dans au début des années 2000.

Promenez-vous dans les rues de Tilcara avant de rejoindre Humahuaca (70 km/40 mn), autre village de la vallée éponyme, situé non loin de la frontière bolivienne. Puis, vous rebroussez chemin pour redescendre plein sud jusqu’à Purmamarca (45 km/60 mn), dernier village sur la route inter-andine qui mène au Chili par-delà un col à 4700m !

Randonnée à la Montagne aux 7 couleurs qui toise Purmamarca.

Cette curiosité géologique, dont les tonalités ocre et pastel se détachent sur le ciel bleu, a été formée par l’empilement de sédiments marins, lacustres et fluviatiles. Excavés par l'érosion puis surélevés et torsadés par des mouvements tectoniques, l'ensemble forme désormais des vagues de couches de couleurs différentes, pictées de quelques buissons verdâtres. L'ensemble est ainsi très photogénique !

Nuit à l’hôtel

JOUR 5 : mardi 25 juin 2019 - PURMAMARCA - SALINAS GRANDES - SAN ANTONIO LOS COBRES – SALTA (373 km/06h50)

Une belle et grande journée andine vous attend aujourd’hui ! Vous allez tout d’abord prendre la direction de l’altiplano andin, appelé « Puna » en Argentine. Une spectaculaire route en lacets, la Cuesta de Lipan, vous fait passer de 2200 à 3500 m d’altitude.

A votre arrivée sur l’altiplano, c’est un spectacle étincelant qui s’offre à vous : les Salinas Grandes (65 km/01h10).

Salinas Grandes est un salar, c'est à dire une étendue, immense (12 000 hectares), de sédiments salins. L'origine du salar est due au retrait d'un lac immense par évaporation. Ses sédiments issus du lessivage des volcans alentour sont composés de chlorures de sodium, de potassium, de nitrates et autre borate. Ce sont ces sels qui composent aujourd'hui le salar, sels qui sont exploités et comestibles, après traitement et ajout d'iode. Le blanc immaculé de ce désert de sel vous laissera sans voix. Sa platitude tranche avec les reliefs des sommets andins. De magnifiques figures de dessiccation se dessinent à sa surface, formant des polygones à la géométrie quasi parfaite.

Continuez votre route jusqu'à San Antonio de Los Cobres (100 km/02h10), ville minière d'altitude.

A quelques encablures (18 km/22 mn), vous pouvez rejoindre le célèbre Viaduc de la Polvorilla.

Le viaduc de la Polvorilla a été construit sur le tronçon terminal de la célèbre voie du Train des Nuages qui conduisait de Salta jusqu'aux mines d'altitude. Le viaduc, construit de 1930 à 1932, est situé à 4 200 mètres d'altitude ce qui en fait le plus haut du monde. C'est une structure d'acier de 224 mètres de long ; sa hauteur maximale au-dessus du sol est de 63 mètres et son poids de 1 590 tonnes.

Vous allez désormais redescendre à une altitude plus raisonnable en reprenant la route en direction de Salta. Pendant les quelques 3000m de dénivelé négatif qui vous séparent de Salta, vous traversez la spectaculaire Quebrada del Toro, une profonde vallée aux couleurs étonnantes dans laquelle la route et le chemin de fer des Nuages se croisent à plusieurs reprises. Arrivée en fin de journée à Salta (190 km/03h10) et installation à l'hôtel.

Nuit à l’hôtel

JOUR 6 : mercredi 26 juin 2019 - SALTA - PARC LOS CARDONES – CACHI (163 km/03h10)

Ce matin, nous vous suggérons d’aller découvrir le magnifique musée d'archéologie de haute montagne de Salta (MAAM) qui présente notamment des momies d'enfants retrouvées à plus de 6700m d'altitude ! Puis, en fonction du temps disponible, vous pourrez ferez un détour par le musée Historica del Norte avant de prendre la route pour la localité de Cachi et le magnifique parc de Los Cardones (121 km/02h30). Avant d'atteindre le parc, vous passerez le col de Piedra del Molino (3348 m) d'où l'on jouit d'un superbe panorama sur la quebrada del Escoipe et la Cuesta del Obispo.

Une route longiligne traverse l'aride vallée de Tin Tin dominée par le Cerro Negro (5 226 m): voici le parc national los Cardones, qui doit son nom aux grands cactus (cardón) hérissant le paysage jusqu'à Cachi. En toile de fond, le Nevado de Cachi dresse sa cime enneigée de 6380m d'altitude.

A l’arrivée à Cachi (42 km/40 mn) installation à l'hôtel. Cachi (2240 m) est un charmant petit village au style colonial avec son église San José (XVIIIème) et son musée archéologique (céramiques de la culture Santa Maria).

Nuit à l’hôtel

JOUR 7 : jeudi 27 juin 2019 - CACHI – CAFAYATE (175 km/03h40)

Vous allez empruntez aujourd'hui la mythique route 40 en direction de Cafayate avec environ 140 km de piste

Depuis la Bolivie, la Ruta 40 descend jusqu'en Patagonie au bord du détroit de Magellan.

Arrêtez-vous aux villages de Seclantas (30 km/45mn) (tisserands traditionnels) et Molinos (30 km/21 mn) (église coloniale de 1659). Puis vous traversez l'étonnante Quebrada de las Flechas (45 km/01h10).

La Quebrada de la Flechas, si elle n'est pas la plus connue des "quebradas" de la région de Salta, est probablement l'une des plus spectaculaires. Quasiment complètement désertique, elle offre des reliefs érosifs uniques, en forme de flèches pointées vers le ciel. Ce paysage est le résultat de l'action du vent sur des dépôts d'un ancien fleuve. La piste traverse en zig-zag cette étonnante forêt de roches.

Arrivée à Cafayate (70km/01h20), capitale des vins d'altitude du Nord argentin. C'est là que l'on trouve notamment le fameux cépage Torrontés.

Nous vous conseillons la visite d'un vignoble local et de sa cave.

Les vignobles de Cafayate sont réputés (en Argentine et au-delà) pour leur qualité gustative unique, qui tient notamment à l'altitude à laquelle ils se situent (entre 1000 et 3000 mètres) ainsi qu'à un microclimat particulier. Tandis que l’été, les températures frôlent les 35 degrés, les nuits se rafraîchissent rapidement dès le soleil couché. Pouvant atteindre une amplitude de 20 degrés entre jour et nuit, les grappes profitent des vertus d’une forte concentration en sucre (donc en alcool) tout en profitant de l’acidité et des tanins dopés par les nuits fraîches d’altitude.

Nuit à l’hôtel

JOUR 8 : vendredi 28 juin 2019 - CAFAYATE - BELEN – FIAMBALA (458 km/07h00)

Votre route se poursuit toujours plus au sud, sur la route 40. Vous allez rejoindre le fameux site précolombien de Quilmes (54km/60mn), construit sur les pentes orientales de la cordillère andine.

Quilmes est probablement le site archéologique le plus spectaculaire d'Argentine. Fondée au 11ème siècle par la communauté indienne Quilmes, venue du Chili, la ville est devenue prospère, les indiens développant système d'irrigation, agriculture diversifiée sur de grandes superficies et élevage. Deux forts, au sommet de la cité, gardaient un œil sur la vallée et ni les incas ni les premiers conquistadores ne purent les déloger. C'est seulement en l'an 1667 que les espagnols finirent par vaincre et déporter les survivants des Quilmes dans les pampas proches de Buenos Aires. Il ne reste aujourd'hui que très peu de descendants des Quilmes et ils habitent encore dans la région !

Continuation de votre route vers le sud et la localité de Belen (203 km/03h20).

Poursuite de la route en direction de Fiambala (201 km/02h35), petite ville connue pour avoir été plusieurs une étape du "Dakar". Mais elle est aussi réputée pour ses belles sources chaudes au cœur de la montagne qui la surplombe.

Nous vous suggérons de ne pas oublier votre maillot de bain et équipé d'une serviette, d’aller finir votre journée dans ces sources chaudes pour un instant détente bien mérité après cette longue route !

Perchées à 15 kilomètres du village du même nom, sur le versant d’un haut sommet, les thermes de Fiambalá sont connus de tous dans la région. Les quatorze bassins en pierre constituant l’endroit sont disposés en escaliers afin que l’eau sortant à plus de 60 degrés se rafraichisse le long de son chemin jusqu’à atteindre le dernier bassin. En effet, dans ce dernier la température avoisine les 25 degrés. Par ailleurs, ces thermes sont recommandés pour les personnes ayant des rhumatismes, de l’ostéoporose ou encore des allergies et infections respiratoires. Ses eaux sont chargées en sulfate, bicarbonate, alcaline et aussi à plus faible dose en chlorure de sodium. Les bassins sont également entourés par une dense végétation inattendue au milieu de ces montagnes arides.

Nuit à l’hôtel

JOUR 9 : samedi 29 juin 2019 - FIAMBALA - CHILECITO (191 km/02h50)

Ce matin, de bonne heure, nous vous conseillons de partir plein nord, à environ 35 km (45min) de distance, jusqu'au champ de dunes d'El Taton. Régulièrement visité par le Dakar, ce petit désert de sable est une rareté en Argentine. Beaux panoramas sur les hauts sommets andins environnants. Attention de ne pas vous avancer trop loin avec votre véhicule si celui-ci n'est pas un 4x4 !

Partez rejoindre Chilecito, situé au pied du massif de Famatina.

Chilecito est connu au niveau national dû à son centre minier important. Son nom «Chilecito» signifie « petit Chili » et provient du nombre important de chiliens arrivants à la fin du XIX siècle pour travailler dans les mines. La visite du « cablecarril » (téléphérique) construit en 1903 est vraiment passionnante et instructive. Ce téléphérique est une des plus grandes œuvres d'ingénierie de l'époque, il fait 36 km de long pour arriver à plus de 4600 m d'altitude. Le voyage durait à peu près 4 heures jusqu'à la mine !

En route, vous traverserez des paysages érodés et grandioses, 119 km de piste en empruntant la cuesta de Miranda, un chemin de montagne construit entre 1918 et 1928. Ses virages sinueux nous offrent des points de vue sur les vallées roses. Le point culminant se situe à 2020 m d'altitude où vous pourrez vous arrêter pour contempler ces étendues vierges.

Nuit à l’hôtel

JOUR 10 : dimanche 30 juin 2019 - CHILECITO - PARCS TALAMPAYA (345 km/04h40)

Partez rejoindre le Parc de Talampaya situé à 120 kilomètres par une route en bon état.

Le parc de Talampaya a une superficie de 215 000 hectares, et fut créé en 1975 pour sauvegarder les vestiges archéologiques et paléontologiques présents dans un environnement de toute beauté. Le canyon du fleuve de Talampaya, avec ses parois gigantesques qui abritent dans leur partie sommitale des nids de condor, compte parmi les merveilles naturelles de l'Argentine. Des renards gris ou des viscaches australes se cachent derrière les caroubiers centenaires et les arums.

Vous partez pour un tour de 3 heures environ opéré par le Parc National, il est donc impossible de circuler avec votre véhicule.

Retour à Chilecito en fin de journée.

Temps de parcours dans la journée, hors circuits dans les parcs : 4h40 environ (345 km)

Nuit à l’hôtel

JOUR 11 : lundi 01 juillet 2019 - CHILECITO - PARCS ISHIGUALASTO - RODEO (445 km/05h50)

Partez rejoindre le Parc d'Ischigualasto plus connu sous le nom de Valle de la Lune.

Il y a deux cent vingt-cinq millions d'années, la vallée de la lune ou parc d'Ishigualasto était un paradis de fougères gigantesques, habité par des vertébrés colossaux. Inertes sous un ciel bleu, des sculptures naturelles : le champignon, le sous-marin ou le sphinx, et des traces de reptiles font partie des multiples trésors enfermés dans cette région. Ce parc de 60 000 hectares est l'une des seules zones de la planète où sont représentées toutes les étapes de l'ère triasique (entre 248 et 206 millions d'années). C'est pourquoi il fut déclaré par l'UNESCO en l'an 2000, Patrimoine Naturel de l'Humanité.

Visite du site pendant 3h environ et du petit musée qui expose des reconstitutions des dinosaures ayant habité cette zone. Le tour de la vallée de la lune est obligatoirement accompagné d'un guide officiel du parc mais dans votre véhicule.

Route vers Rodeo en fin de journée. Temps de parcours dans la journée, hors circuits dans les parcs: 6h00 environ (445 km).

Nuit à l’hôtel

JOUR 12 : mardi 02 juillet 2019 - RODEO - ÉCLIPSE DE SOLEIL - RODEO

Matinée libre pour préparer l'excursion sur la bande de centralité de l'éclipse.

Depuis Rodeo, la ligne de centralité au niveau de Bella Vista se situe à environ 30 minutes de route et 30 km.

Retour en soirée à Rodeo.

Nuit à l’hôtel

JOUR 13 : mercredi 03 juillet 2019 - RODEO – MENDOZA (370 km/04h40) - BUENOS AIRES

Prenez la route en direction du sud pour la ville de Mendoza. Comptez environ 05h00 et 370 km de route depuis Rodéo.

A l’arrivée à l'aéroport de Mendoza, remise de votre véhicule de location puis envol à destination de Buenos Aires.

A votre arrivée dans la capitale argentine, réception par votre chauffeur local et transfert à l'hôtel en centre-ville.

En temps utile, départ pour une soirée spectacle dîner-tango. (Transferts en navette collective, dîner et spectacle inclus)

L'histoire du Tango c'est aussi celle de la naissance de Buenos Aires. A la fin du siècle dernier, de nombreux migrants (surtout des hommes seuls, ayant laissé leur famille au pays) arrivent de toute l'Europe pour aller vivre dans les quartiers pauvres de la périphérie de Buenos Aires. C'est dans cette atmosphère de solitude, de difficulté à communiquer, de mal de vivre que naît le Tango. Il se dansait entre hommes dans les "bordels" de Buenos Aires. C'était le symbole de la force virile, du désir sexuel et de la nostalgie... C'est désormais une danse de couple, langoureuse qui fait le bonheur des "portenos", les habitants de Buenos Aires.

Nuit à l’hôtel

JOUR 14 : jeudi 04 juillet 2019 - BUENOS AIRES - PARIS

Temps libre jusqu’au transfert à l'aéroport international Ezeiza et enregistrement sur votre vol international de retour vers l'Europe. Nuit à bord de l'avion.

Nuit dans l’avion

JOUR 15 : vendredi 05 juillet 2019 - PARIS

Arrivée en France dans la journée.