Ukraine et le site de Tchernobyl

Accueil

éclipse totale en Antarctique 2021

Patagonie Chilienne et Argentine, île de Pâques et Atacama

Namibie, découvertes et observations astronomiques 

Ukraine, Tchernobyl, Kiev et Odessa 

Tir de fusée Soyouz à Baïkonour

Express Côtier Norvège

Aurores Boréales en Laponie

Aurores Boréales en Islande

 

Circuit en Ukraine via Kiev, Odessa et immersion dans la zone d’exclusion de Tchernobyl.
La catastrophe de Tchernobyl est un accident nucléaire majeur classé au septième et dernier niveau de l'échelle INES en raison de la fusion du cœur du réacteur numéro 4. Elle s'est produite le 26 avril 1986.

À la suite de l'accident, les trois réacteurs restants furent arrêtés, car le site était hautement contaminé par les radiations. Cependant, après un nettoyage à l'intérieur de la centrale et aux alentours, les réacteurs 1, 2 et 3 furent redémarrés à la fin de l'année 1986.

Le réacteur 2 subit un accident nucléaire le 11 octobre 1991, à la suite duquel il ne fut pas redémarré en raison du coût élevé des réparations. Le réacteur 1 fut définitivement arrêté en novembre 1996. Le réacteur no 3, qui était le dernier réacteur encore en service à la centrale, fut arrêté définitivement en décembre 20001.

Les ruines du réacteur 4 resteront radioactives pendant les millénaires à venir. Le plutonium 239, qui est l'un des éléments radioactifs présents à l'intérieur du réacteur, a une demi-vie égale à 24 200 ans. Le premier sarcophage construit au-dessus du réacteur N°4 de la centrale nucléaire s‘est fissuré en 2010 voire avant. Aujourd'hui, un nouveau sarcophage de béton bardé d'acier et bourré de 300 000 tonnes de sable, d'argile, de plomb et de bore le réacteur recouvre le 1er. Ce 2ème sarcophage a été construit par le consortium français Novarka (associant les groupes français Vinci et Bouygues) et nécessite une surveillance constante.

Au programme, visite des sites emblématiques de la zone d'exclusion, tels que la ville fantôme de Pripiat et son célèbre parc d'attractions, la Forêt rousse, le réacteur numéro 4 protégé par son sarcophage, la tour de refroidissement et le radar Duga de plus de 150 mètres de haut et plus de 800 mètres de large. Visite sous le contrôle de votre guide dans le respect des consignes de sécurité afin de limiter les doses de radioactivité.

Vous visiterez également les sites emblématiques de Kiev et de Odessa au bord de la mer noire.

 

Jour 1 : RÉGION, AÉROPORT DE DÉPART / KIEV

Accueil par votre guide et transfert à l'hôtel.

Nuit à l’hôtel.

Jour 2 : KIEV

Tour de ville à la découverte des lieux incontournables de Kiev. Découvrez la Porte dorée, la cathédrale Sainte-Sophie, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, le monastère Saint-Michel, l'émouvant musée de Tchernobyl. Rendez-vous à l'église Saint-André et découvrez la vue sur Podil, le quartier historique.

Découverte de la place Maïdan, haut lieu de contestation lors de la Révolution orange en 2004 et des récents événements de l'hiver 2013-2014.

Déjeuner en cours de visite.

Dîner.

Nuit à l’hôtel.

Jour 3 : KIEV – Train de nuit pour ODESSA

Visite de la Laure des Grottes de Kiev (monastère des grottes de Kiev), l'un des grands centres spirituels de l'église orthodoxe, classé par l'UNESCO. La Laure des Grottes de Kiev est une monastère troglodytique fondé en 1051 qui a joué un rôle majeur dans l'histoire du pays.https://whc.unesco.org/fr/list/527/

Vous y découvrirez aussi les catacombes et son musée des miniatures.

Visite de la Statue de la Mère-Patrie érigée le 9 mai 1981 à l'époque de l'ère soviétique et qui se trouve au sommet du Musée de la Grande Guerre patriotique de Kiev. Haute de 62 m, la statue est faite d'acier inoxydable et repose sur un piédestal de 40m de haut.

L'épée que brandit le personnage est longue de 16 m et pèse 9 tonnes ; elle a été raccourcie, car sa pointe était plus haute que la croix du monastère Laure des Grottes de Kiev. Son autre main porte un bouclier de 13 m par 8 m, sur lequel figure l'emblème de l'Union soviétique. Vous pouvez monter au 1er étage de la statue pour profiter du panorama sur la ville. 

Découvrez aussi le musée de la Seconde Guerre mondiale.

A 30 km de Kiev, visite de l'incroyable maison de Mejgorié et de son parc, l'ancienne demeure du président destitué Viktor Ianoukovitch. Emblème d'un régime controversé, cette immense et luxueuse maison est devenue aujourd'hui un lieu de mémoire de la révolution ukrainienne. Ce domaine de plus de 140 hectares est situé sur les rives du réservoir de Kiev (le Dniepr). On y trouve un quai pour un yacht, un club équestre, un stand de tir, des terrains de tennis et de golf ainsi que des terrains pour la chasse et une ménagerie.

Déjeuner en cours de visite. Dîner, puis transfert à la gare et départ en train-couchettes pour Odessa.

Nuit dans le train en compartiment de 2nde classe à quatre couchettes.

Jour 4 : ODESSA

Arrivée en gare d'Odessa, accueil par votre guide et transfert pour le petit déjeuner.

Tour panoramique d'Odessa, ville magnifique à l'atmosphère méridionale, loin des clichés de l'Ukraine : l'escalier Potemkine, l'Opéra, la statue de Pouchkine (vues extérieures)…

Déjeuner.

Croisière en bateau sur la mer Noire puis temps libre pour profiter de cette agréable station balnéaire sur les bords de la mer Noire.

Nuit à l’hôtel.

Jour 5 : ODESSA – Train de nuit pour KIEV

Visite du marché couvert de Privoz, l'un des plus grands marchés de la ville. Puis visite du musée des Beaux-Arts, présentant des œuvres du XVe siècle à nos jours.

Déjeuner.

Découverte des catacombes d'Odessa, impressionnant réseau de galeries souterraines.

Fin de journée libre.

Dîner en bord de mer avec vue panoramique puis transfert à la gare et départ en train-couchettes pour Kiev.

Nuit dans le train en compartiment de 2nde classe à quatre couchettes.

Jour 6 : KIEV, TCHERNOBYL (2h00, 140 km)

Arrivée matinale en gare de Kiev.

A 08h00 départ de Kiev vers la zone d'exclusion de Tchernobyl.

Le voyage durera environ 2 heures, pendant lesquelles nous vous proposons de regarder un documentaire sur la tragédie de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Sur le chemin, arrêt dans une station-service où vous pourrez prendre une collation, boire du café ou du thé.

A l’arrivée au checkpoint « Dityaki », contrôle des passeports, familiarisation avec les règles de séjour sur le territoire de la zone de Tchernobyl puis enregistrement à l’hôtel Desiatka.

Vous entrez ensuite dans la zone d'exclusion de Tchernobyl et vous découvrirez qu'elle est habitée par des gens, qu’il y a des cafés, des restaurants et des hôtels…

Première excursion au musée de la technologie et des robots qui ont aidé les liquidateurs lors de la catastrophe de Tchernobyl. Arrêt devant le monument «A ceux qui ont sauvé le monde».

Promenez-vous dans l'allée «Villages abandonnés» ou vous verrez le "Monument du troisième ange" de l'artiste ukrainien Anatoly Haidamaka en hommage à toutes les victimes de la catastrophe.

Arrêt au Checkpoint «Leviv» avant d’accéder au village de Kopachy, qui est le village qui a le plus souffert de la catastrophe de Tchernobyl. Après son évacuation par les autorités, la plupart des maisons ont été condamnées et enterrées. Seul subsiste le jardin d'enfants. C'est le seul village dans lequel cette opération a été effectuée. Les seules traces du village sont des monticules de végétation ayant survécu aux radiations. Sous chaque petit monticule se trouve un bâtiment hautement radioactif, ce qui explique l'implant de panneaux d'avertissement de danger d'irradiation.

Nous continuons en direction de la centrale nucléaire de Tchernobyl en empruntant la route de contournement et l'étang de refroidissement. Avec de la chance, nous pourrons apercevoir les poissons-chats géants et les nourrir. Depuis la terrasse d'observation nous pouvons voir le sarcophage du réacteur N°4.

Visite du mémorial près de l'administration de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Arrêt près de la «Forêt Rouge» dont les pins sont devenus rouges après avoir été fortement irradiés.

Continuation vers la ville fantôme Pripyat ou vous pourrez voir les principales attractions, la place centrale, l’hôtel «Polissya», le bâtiment du comité exécutif de la ville, le parc avec des attractions et la célèbre grande roue qui n'a jamais commencé à fonctionner, la piscine «Lazurnij» et l’école secondaire numéro 3.

La journée se terminera par l'un des objets les plus secrets de l'Union soviétique : Le radar Duga-1

Il a été créé pour alerter sur les menaces aériennes (lance des missiles balistiques intercontinentaux).

Le signal transmis par la station rappelait un son de pic du pivert et c’est pourquoi on l'appelle aussi le Woody Woodpecker russe. Trois de ces antennes ont été construites en URSS.

Déjeuner en cours de visite.

Dîner. Nuit à l’hôtel.

Jour 7 : TCHERNOBYL, KIEV (2h00, 140 km)

Petit déjeuner.

Vous êtes maintenant un Stalker, « chasseur de zones interdites » expérimenté, alors nous planifierons lors de ce 2ème journée la chasse aux images insolites dans la ville fantôme de Pripyat :

Stèle à l'entrée de la ville de Pripyat, la «Forêt Rouge», le pont de la mort, l'unité médicale et sanitaire (MSU-126) dans lequel ont été tenté de sauver les premières victimes de l'explosion du 26 avril 1986, la section des maladies infectieuses, la morgue, le café - «Pripyat», la zone d'atterrissage, le port fluvial, le yacht club de Pripyat, les grues portuaires, le cinéma «Prométheus», l’école de musique, l’entreprise «Complex», la place centrale de la ville de Pripyat, l'hôtel «Polissya», le palais de la Culture «Energetik», le Centre du Parti communiste de l'URSS, le centre commercial, la maison des fonctionnaires appelée la «Maison Blanche», la boutique «Rainbow», le Parc d'attractions – La Grande Roue, manèges et autres attractions, le stade de la ville «Vanguard», la piscine «Lazurny» qui a fonctionné jusqu'en 1998, le poste de police, les carcasses de voitures près du poste de police, la caserne des pompiers № 6, le seau de la mort, l’usine «Jupiter», le bulldozer japonais radiocommandé «Komatsu», la station d'épuration et de fluoration de l'eau (active), la maison de «Life Anniversary», la blanchisserie de la centrale nucléaire de Tchernobyl, la gare routière - «Pripyat», les jardins d'enfants de la ville de Pripyat, le laboratoire (ancien jardin d'enfants), les écoles № 1-5, l’école professionnelle, la clinique pour enfants avec piscine, les boutiques avec enseignes sur l'avenue Lénine, la librairie, le grand magasin et le complexe sportif.

Continuation par la visite des réacteurs 5 et 6 inachevées : La tranche 5 était terminée à 80% et nous pourront voir les fondations de la tranche 6 en cours de construction. Nous pouvons voir les tours de refroidissement inachevées. Ce sont d’immenses structures destinées à refroidir les réacteurs 5 et 6. L’énorme réservoir d'eau artificiel avec une profondeur de 10 mètres à certains endroits était destiné à l’alimentation en eau de refroidissement des réacteurs 5 et 6.

Vous pourrez observer la peinture murale du célèbre artiste italien Guido van Helten…

Arrêt à la gare "Yanov" : En avril 1986, la gare a reçu le dernier train de voyageurs Moscou - Khmelnitsky. Désormais, il ne reste plus que des trains fantômes…

Nous rencontrerons les derniers habitants des villages de Paryshev et de Opachychie. Malgré le décret du gouvernement de l'URSS sur la réinstallation obligatoire des résidents de la zone de Tchernobyl, certaines personnes âgées n’ont pas quitté leurs maisons et continuent de vivre dans la zone d’exclusion.

Nous terminerons la visite par la cité militaire Tchernobyl-2 et le bâtiment administratif "DUGA-1"

La population de la cité militaire était de l’ordre de 1 000 habitants, constitué de soldats qui gardaient et entretenaient l'antenne, ainsi que leurs familles. Vous pourrez vous promener dans l’unique rue Kurchatov de la ville et visiter le centre de commandement avec les restes d'énormes ordinateurs soviétiques ...

Au point de contrôle "Dityatky", vous subirez un contrôle dosimétrique individuel

Retour à Kiev (vers 18h30 en hiver, vers 19h30 en été).

Nuit à l’hôtel à Kiev

Jour 8 : KIEV / AÉROPORT DE DÉPART, RÉGION

Transfert à l'aéroport de Kiev. Vol pour Paris.

 

Note : La zone d'exclusion de Tchernobyl n'est autorisée qu'aux personnes âgées d'au moins 18 ans.

«Le programme des excursions peut être modifié en fonction de la durée du jour, des conditions météorologiques et selon les directives des autorités locales»

 

www.chasseursdeclipses.com  

Facebook

Contact

guy@chasseursdeclipses.com

Tél: 04.90.88.23.31 

Mobile:  06.77.91.12.62

 

Plan du site

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies nous permettant de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de notre site.