Éclipse solaire du 01 août 2008 en Russie

Voyage d'observation & de découverte dans l'Altaï 

Nature & écotourisme dans l'Altaï

Nous vous invitons à lire le récit d'un participant à ce voyage 

en cliquant sur le lien suivant: 

http://jazzon.over-blog.com/article-21917499.html

eclipse 2008 russia siberia

Carte par Jay Anderson  http://www.eclipser.ca/

Circuit ECRU070

L'anneau d'altaî  (niveau 2)

11 jours dont 5 jours de combiné randonnées douces et circuit en 4x4,

3 jours de cabotage sur le lac de hautes montagnes Altyn-Kœl 

Dates (Barnaoul/Barnaoul): du 31 juillet au 10 août

Pour ce séjour organisé par GNGL, il  a été  choisi le meilleur terrain d’observation :  la steppe sèche devant les Monts de l’Altaï – où statistiquement la nébulosité pour la saison est minime en comparaison avec les autres régions russes d’où le phénomène est observable. (seulement 45% de nébulosité). 

On observera l’événement astronomique depuis un sommet de 360 mètres qui domine la steppe de 120 mètres. Une telle localisation offre environ 10% de ciel clair supplémentaire par rapport aux autres programmes Éclipse (de 1 à 6). Après l’observation de l’éclipse, nous vous proposons de poursuivre votre aventure dans la région de l’Altaï.

Ce combiné 4x4 et rando vous propose la découverte des vestiges antiques des nomades scythes et turcs d’avant J.C, une promenade dans la Vallée des Lacs, la découverte des fameux tumulus de Pazyryk, des vues spectaculaires du Grand Canyon de Tchulychmane, une randonnée de 8 km vers la chute d’eau Outchar (la plus puissante de l’Altaï) et une promenade dans le vallon des « champignons de pierre ». Ce circuit se terminera par les promenades en canot à moteur sur le lac de haute montagne Altyn-Kœl, surnommé la « perle de l’Altaï ». 

Après un jour de découverte de la capitale Russe et deux jours complets de train typique russe nous emmenant dans le Sud de la Sibérie,  nous arriverons à Barnaoul, capitale de la région de l’Altaï.

Nous reprendrons ensuite la route pour rejoindre la ville de Biisk, à la porte du Haut Altaï. A notre gauche s’étendront les interminables steppes sibériennes, et à notre droite la taïga. La ville de Biisk fut fondée sous Pierre le Grand, en 1709, comme forteresse coloniale, puis elle se transformera en une grande ville marchande. La découverte de la région passera par la visite des musées locaux. Nous y passerons la nuit et repartirons le lendemain pour l’observation de l’éclipse.

C’est dans la steppe vallonnée à 80 km au sud de la ville de Biisk que les graphiques de J. Anderson et F. Espenak indiquent le minimum de nébulosité. Il nous faudra monter un sommet dominant le site. Grâce à notre minibus nous aurons la possibilité d’étudier le terrain et de faire notre choix parmi quelques-uns des sommets plus ou moins hauts et raides, situés entre 1 et 5 km de la route et accessibles uniquement à pied. Retour à l’hôtel à Biisk dans la soirée.

Depuis la ville de Biisk, nous descendons jusqu’aux pieds des montagnes, nous traverserons ces steppes infinies, paysage caractéristique de la région. A la limite des montagnes se trouve la ville de Gorno-Altaïsk, capitale de la république du Haut Altaï, dont le nom signifie en russe «la ville des Monts de l’Altaï».

Lorsque les portes des montagnes s’ouvrent, la découverte archéologique commence. Les connaissances acquises lors des visites de musées nous seront bien utiles, pendant notre trajet (375km) nous verrons de nombreux monuments archéologiques:  des tumulus funèbres, des stèles, des systèmes d'irrigation (la période scythique du milieu du premier millénaire av. J.-C., et la période des gounnes et des sarmates du début de notre ère), des menhirs et des inscriptions runiques des peuples turcs (premier millénaire av. J.-C.), ainsi que des dessins rupestres de la période néolithique et du début de l'âge de fer.

Le chemin que nous suivons correspond à la partie du vieux Chemin de Tchuya qui liait la Sibérie à l'Asie Centrale déjà au premier millénaire avant Jésus-Christ. Ce chemin passe d'un réseau fluvial à l'autre, à travers des zones climatiques et des paysages très différents, franchissant deux cols : de Seuma et Tchiket-Tamane, où  nous nous arrêterons pour en admirer la beauté et pour prendre des photos.

Nous rejoindrons ensuite le village Aktash et prendrons la direction du nord vers la Réserve de l’Altaï et la région de Oust-Oulagane.

La région de Oust-Oulagane, située à l’est du Haut Altai, est éloignée des voies routières principales, d’ailleurs peu nombreuses dans cette partie du pays : le village d’Oulagane, capitale de la région, se trouve à 56 km de la route de Tchouya.

C’est justement dans la région d’Oust-Oulagane, que se trouvent les célèbres tumulus de Pasyryques, témoins de l’époque Scythe du milieu du premier millénaire av. J.C., où des momies des anciens chefs de tribus scythes (leurs femmes, leurs chevaux) et  différents objets en bois, en cuir, en feutre et en tissu ont été découverts. Une grande partie des trouvailles des années 1950, au temps des grandes recherches archéologiques, fut transportée à Saint-Pétersbourg où les antiquités pasyryques occupent maintenant dans l’Hermitage une salle entièrement consacrée à la culture et aux arts des tribus nomades de l’Altaï. Le pergélisol a conservé dans un état parfait le tapis le plus ancien du monde et une calèche en écorce de bouleau. (Visite possible du musée à St Petersbourg en option, nous consulter).

Nous passerons par les « Portes Rouges» avant de nous installer pour la nuit dans la Vallée des Lacs. Les promenades à pied et en 4x4 dans la vallée nous amèneront vers le site de Pazyryk. Puis, en admirant des paysages spectaculaires nous progressons jusqu’au Grand Canyon de Tchulychmane qui offre un panorama grandiose. Les affluents de Tchoulychmane sont célèbres pour leurs cascades et leurs chutes d’eau, dont la plus fascinante est la chute de la rivière Tchoultcha à 8 km de son embouchure. C’est ici que la partie trekking de ce voyage nous attend. En Ak-Kouroum, juste à l’approche de l’embouchure de Tchoultcha se trouvent des « champignons de pierre », résultats du ravinement des  roches hétérogènes, un des plus célèbres monuments de la région.

On continue la descente de la vallée vers le grand lac Altyn-Kœl où nous pourrons profiter de ses plages et nous baigner.

Le climat local est favorable à la culture des arbres fruitiers. Les habitants du village de Balyktcha, à 5 km de l’embouchure de Tchoulychman, en profitent pour cultiver des pommes, des prunes, des cerises etc. Le magnifique jardin suspendu de Tchiri, exemple des cultures en terrasses, est entré dans la légende : on dit que le premier jardin de pommiers avait été tracé sur des pierres à peine couvertes de terre, apportés de l’aval de Tchoulychman dans une barque..  L’embouchure Tchoulychmane est également un lieu idéal pour les amateurs de pêche.

Ce n’est pas par hasard que le lac Altyn-Kœl, situé dans la partie nord-ouest du Haut Altai, est classé comme le plus grand réservoir d’eau de la Sibérie Centrale. Situé à 434 mètres au-dessus du niveau de la mer, il doit son nom russe Téletskoyé à la tribu autochtone des Téléoutes, tandis que dans la langue des peuples d’Altai le nom d’Altynkœl veut dire «lac d’or». Le lac Téletskoye , l’un des 15 grands lacs du Monde a été inscrit en 1998 au Patrimoine Universel de l’UNESCO,

Ce gigantesque réservoir d’eau douce, transparente comme du cristal pur est presque unique: c’est seulement au lac Baïkal, son frère aîné, qu’il cède sa place au top des lacs les plus purs du Monde.

La longueur du lac est de 80 km, 25 fois plus que sa largeur (3 km). 80 fleuves se jettent dans le lac tandis q’un seul fleuve y prend sa source : la Bïa. Le lac Téletskoye est le 5ème lac le plus profond au Monde : 200 mètres de profondeur pour la moitié de sa superficie et 325 mètres de profondeur maximale.

La température de l’eau qui dépasse rarement les 10°C (rares sont les pointes jusqu’à 20°C) rend les bains dans le lac impossibles excepté à l’extrémité sud du lac riche en plages.

Au temps de la déglaciation, les glaciers ont laissé d’énormes traces dans le sol, telles des grandes cicatrices sur le pays, et maintenant le lac Téletskoye se trouve dans une ancienne crevasse tectonique entre les chaînes de montagnes de Korbou et d’Altyn-Tou (de plus de 2400 m d’altitude) couvertes de conifères. A l’ouest, le lac Téletskoye fait partie d’une réserve Naturelle d’Etat, grand centre d’études scientifiques sur les ressources naturelles. On y trouve les poissons suivants : la truite saumonée, l’ombre, le lavaret, la lotte et le brochet.

Deux nuits au bord du lac dans des maisons en bois plantées dans la taïga sauvage de la Réserve chez les gardes forestiers nous attendent. Et les deux jours qui suivent seront un mélange de promenades en canot à moteur, 35 km au total et de courtes randos dans les sites les plus curieux autour du lac : vallée de Kiga, terrasse de Bélé, repère de Tchiri, Tchéluche, et Kokchi... Et enfin nous terminerons par une navigation de 50 km le long des berges abruptes ! 

Jour 1

31 Juillet

Arrivée à Barnaoul en matinée. Transfert à Biisk. Visite des musées. Nuit à l’hôtel.

Jour 2

1er Août

Départ pour l’observation de l’éclipse dans la steppe à 80 km au sud de Biisk. Retour en ville et nuit à l’hôtel.

Jour 3

02 Août

Route vers le village Aktash. Plusieurs petites arrêts seront prévues pendant notre trajet. Depuis Aktash nous reprendrons la route vers le nord, en passant par « Les Portes Rouges ». Nous installerons notre campement dans la Vallée des Lacs. Nuit sous tentes.

Jour 4

03 Août

Promenades dans la vallée des lacs, parcours en 4x4, visite d’un musée local au village de Oulagane et arrivée au site de Pazyryk. Découverte des tumulus. Arrivée au bord du Grand Canyon de Tchulychmane. Vues superbes sur le canyon. Promenade le long du canyon. Nuit sous tentes.

Jour 5

04 Août

Descente dans le canyon en suivant une piste pittoresque. Observation des paysages. Déjeuner au  camping situé en bas du canyon. Suite du parcours en 4x4 dans la vallée jusqu’à l’embouchure du torrent Tchultcha. Traversée de la rivière en canot. Nuit sous tentes à l’embouchure de Tculychmane.

Jour 6

05 Août

Trekking aller/retour de 16 km en amont de Tcultcha vers la chute d’eau Outchar. Nuit sous tentes dans la vallée de Tchulychmane.

Jour 7

06 Août

Courte rando pour observer les « champignons de pierre » dans un vallon voisin. Nous repartons pour la descente de la vallée de Tchulychmane en minibus tout terrain pour rejoindre le lac Altyn-Kœl. Arrivée au lac. Bains, détente. Nuit sous tentes au bord du lac.

Jour 8

07 Août

Sorties en canot. Découverte de la vallée de Kiga, du repère de chasseurs, des jardins à Tchiri et de la terrasse de Bélé. Nuit dans des maisons en bois au repère de chasseurs. 

Jour 9

08 Août

Petite rando le long de la terrasse de Bélé. Croisières en canot. Visite et petites randos aux embouchures des torrents Tchéluche et Kokchi où les repères des chasseurs de la Réserve sont installés. Promenade vers la cascade de Kitchpèce. Nuit dans des maisons en bois au repère de chasseurs. 

Jour 10

09 Août

Navigation de 50 km vers l’extrémité nord du lac. Promenade vers la chute d’eau de Korbou. Transfert en minibus pour Barnaoul à travers des contreforts pittoresques. Arrivée à Barnaoul en soirée. Nuit en hôtel 3* en chambre double.

Jour 11

10 Août

Petit déjeuner puis transfert à l’aéroport de Barnaoul. Départ du vol Barnaoul-Moscou. Arrivée à Moscou vers 09h00. Transfert aéroport- aéroport à Moscou. Départ pour l’Europe.

 
   

 

   

remonter